• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

 

Licence 3 Géographie sociale et politique, Développement, Territoire

  • ECTS

    60 crédits

  • Composante(s)

    UFR Sciences des Territoires et de la Communication

Présentation

La licence Géographie et Aménagement permet d’acquérir les connaissances de base de la discipline à travers des enseignements disciplinaires et des études de terrain.

Chacune des 2 premières années de licence sont composées d'enseignements communs et généraux afin d'acquérir les bases nécessaires aux différentes thématiques de la géographie, de l'environnement et de l'aménagement.

Pour se spécialiser progressivement, la 3ème année de licence offre un tronc commun à tous les étudiants, et trois parcours au choix : - Géographie, Aménagement, Environnement Ressources (GAER) - Géographie sociale et politique, Développement, Territoire (GspDT) et - Enseignement/Concours (EC).

Il existe un 4ème parcours de licence 3 dite "suspendue" que les étudiants de géographie peuvent intégrer sur dossier après leur L2 et qui est porté par le Département d'Aménagement, de Tourisme et d'Urbanisme, nommé parcours UADTD.

Lire plus

Objectifs

La formation de la licence GspDT a pour objectif de doter les étudiants de connaissances théoriques et des savoir-faire techniques dans le domaine de la géographie, du développement et des territoires et de leur proposer une ouverture vers au moins une autre discipline afin de les préparer dans des conditions optimales à différents champs professionnels.

Elle offre une solide formation aux étudiants qui se destinent à la recherche ou aux métiers des sciences humaines et sociales.

Ce parcours GspDT permet à travers sa spécialité d'approfondir le concept de "développement" et d'étudier le rôle des acteurs, l'évolution des territoires et les modèles économiques.

Cette licence apporte aux étudiants les bases fondamentales à la compréhension des sciences humaines et sociales, afin de mieux comprendre les identités individuelles et collectives, la gestion de notre monde actuel et futur, de l’échelle locale à l’échelle globale.

A la fin de sa formation, l’étudiant aura acquis les compétences suivantes : être capable de problématiser et d’argumenter un raisonnement ; maîtriser des méthodes particulières à la géographie (cartographie, SIG) ou plus générales aux sciences sociales (statistiques, techniques d’enquêtes, travail sémiologique sur l’image) ; communiquer de manière synthétique un travail de réflexion sous forme écrite, graphique, numérique.

Lire plus

Les + de la formation

Une approche du terrain importante et un enseignement conséquent des méthodologies spécifiques aux différents champs de la géographie, permettent aux étudiants en fin de parcours de pouvoir maitriser ces outils professionnalisants, et d'intégrer plus facilement des formations supérieures.

Il est recommandé aux étudiants en tant que géographes de faire des demandes afin de partir 1 ou 2 semestres à l'étranger pour poursuivre leurs cursus.

Cette ouverture au Monde, aux cultures et aux terrains différents ne peut être qu'une chance et un atout supplémentaires dans leur formation et dans leur cursus.

Dimension internationale

Plusieurs accords généraux tels que les programmes ERASMUS et CREPUQ existent afin que les étudiants qui le souhaitent fassent 1 ou 2 semestres de cours à l'étranger.

A cela s'ajoutent d'autres accords particuliers avec des destinations très variées entre le département de géographie de l'UBM et des Universités étrangères.

En cas de départ à l'étranger, les étudiants doivent assister aux cours et passer leurs examens dans l'Université d'accueil.

Des contrats d'équivalences sont signés avant le départ pour que les étudiants puissent obtenir également leur année de licence de géographie de l'UBM et continuent leurs études en licence ou master de géographie.

Lire plus

Organisation

La formation se déroule sur 3 années.

Chaque année est divisée en 2 semestres (de septembre à décembre et de janvier à avril).

Les semestres comprennent plusieurs Unités d’Enseignements (UE) composées elles-mêmes de différents enseignements.

Chaque UE ou enseignement est porteur de crédits ECTS.

Un semestre complet comporte un total de 30 crédits ECTS (European Credits Transfer System), donc une année complète par niveau comporte 60 ECTS à valider.

La licence confère à son titulaire 180 crédits ECTS.

Le nombre de crédits par unité d’enseignement est défini sur la base de la charge totale de travail requise de la part de l’étudiant pour obtenir l’unité.

Licence 1ère année

Il s’agit d’une année composée d’enseignements spécifiques aux fondamentaux de la géographie (humaine, physique, régionale, politique), mais aussi d’enseignements plus transversaux ou méthodologiques. Des cours d’ouverture rendent possible une réorientation vers la licence d’Histoire.

Licence 2e année

Cette année affirme la spécialisation vers les enseignements fondamentaux, à la fois disciplinaires et méthodologiques de la géographie.

Elle permet néanmoins de conserver une possible réorientation vers la mention « Histoire ».

Elle offre également des compléments de formation qui peuvent permettre aux étudiants de s’orienter vers la licence AUDTD ou la licence professionnelle VAMTR.

La 3ème année de licence Géographie sociale et politique, Développement, Territoire (GspDT) est l’aboutissement de la première étape de formation.

Elle a pour objectif d’approfondir le concept de développement.

Il s’agit d’explorer ses différents aspects, d’étudier les modèles économiques et politiques, d’analyser les contextes dans lesquels s’inscrivent ses stratégies et les recompositions territoriales qui en résultent.

Il a également pour vocation de traiter les grandes questions sociales et culturelles posées par les sociétés contemporaines mondialisées.

Dans ce cadre, les étudiants aborderont différents types de supports et les moyens de les analyser.

En géographie, des formations en méthodologie, une approche du terrain et 1 Langue Vivante font également partie de la formation.

Stages et projets tutorés

Les stages en Licence de géographie ne sont pas obligatoires.

Lire plus

Programme

  • Mondes en mouvements 1

    6 crédits
    • Habiter et mobilités

      3 crédits
    • Approche géographique du risque

      3 crédits
  • Méthodologie 5

    6 crédits
    • Techniques d'enquête 1

      3 crédits
    • SIG et analyse spatiale 1

      3 crédits
  • Parcours Géo sociale et politique.Dév.Territoires 1

    12 crédits
    • Indicateurs des disparités spatiales et de développement

      3 crédits
    • Modèles de développement : transferts et tensions

      3 crédits
    • Questions de justice spatiale et sociale

      3 crédits
    • Espace, identité, mémoire

      3 crédits
  • Préprofessionnalisation : PPE GspDT

    3 crédits
  • Langue vivante S5

    • Au choix : 1 parmi 8

      • Anglais S5

        3 crédits
      • Arabe S5

        • Au choix : 1 parmi 4

          • Arabe débutant A1 semestre 5

          • Arabe intermédiaire B1 semestre 5

          • Arabe consolidation A2 semestre 5

          • Arabe avancé B2 semestre 5

      • Portugais S5

        • Au choix : 1 parmi 4

          • Portugais avancé B2 semestre 5

          • Portugais consolidation A2 semestre 5

          • Portugais intermédiaire B1 semestre 5

          • Portugais débutant A1 semestre 5

      • Grec moderne S5

      • Italien S5

        • Au choix : 1 parmi 4

          • Italien intermédiaire B1 semestre 5

          • Italien avancé B2 semestre 5

          • Italien consolidation A2 semestre 5

          • Italien débutant A1 semestre 5

      • Allemand S5

        • Au choix : 1 parmi 5

          • Allemand consolidation A2 semestre 5

          • Allemand avancé B2 semestre 5

          • Allemand expert C1 semestre 5

          • Allemand débutant A1 semestre 5

          • Allemand intermédiaire B1 semestre 5

      • Espagnol S5

      • Russe S5

        • Au choix : 1 parmi 4

          • Russe consolidation A2 semestre 5

          • Russe intermédiaire B1 semestre 5

          • Russe avancé B2 semestre 5

          • Russe débutant A1 semestre 5

  • Mondes en mouvements 2

    6 crédits
    • Espaces et lieux de l'économie mondiale

      3 crédits
    • Terrain : théories et pratiques

      3 crédits
  • Préprofessionnalisation : Terrain In situ

    3 crédits
  • Méthodologie 6

    6 crédits
    • Techniques d'enquête 2

      3 crédits
    • SIG et analyse spatiale 2

      3 crédits
  • Parcours GSPDT 2

    12 crédits
    • Images, imaginaires et représentations

      3 crédits
    • Approche géographique du tourisme

      3 crédits
    • Mobilités, pauvretés, précarités

      3 crédits
    • Le défi alimentaire

      3 crédits
  • Langue vivante S6

    • Au choix : 1 parmi 8

      • Anglais S6

        3 crédits
      • Italien S6

      • Russe S6

      • Portugais S6

      • Arabe S6

      • Espagnol S6

      • Grec moderne S6

      • Allemand S6

Admission

Conditions d'accès

Titulaire du baccalauréat général, du DAEU « A », de l’ESEU « A » ou d’un titre équivalent (diplôme obtenu dans un pays membre de l’Union Européenne) pour une inscription en 1ère année.

Il existe des passerelles (en L1, L2 ou L3) pour les étudiants ayant un BTS (en totalité ou partiellement) afin qu'il intégre la licence ; pour les titulaires d'années "préparatoires" ou ceux venant d'une autre formation universitaire (sur avis des commissions pédagogiques, après examen des dossiers).

Le vœu de chaque candidat est étudié par la commission d’examen au regard de la cohérence entre, d’une part, son projet de formation, ses acquis, ses compétences, sa motivation et, d’autre part, les attendus de la formation.

L'examen des vœux se fondera sur les éléments suivants :
- pour un lycéen : le contenu de la fiche avenir, le projet de formation motivé, les notes des épreuves anticipées du baccalauréat, les bulletins de notes de première et de terminale avec une attention particulière portée sur les disciplines étudiées en licence.
- pour un candidat en réorientation ou un néo entrant sur titre étranger : le contenu du projet de formation motivé, les notes et résultats du baccalauréat, du DAEU ou du titre étranger. Une attention particulière est portée sur les disciplines étudiées en licence.

Les étudiants titulaires de diplômes étrangers doivent suivre une procédure spécifique.

En 1ère année de licence de géographie la capacité maximale d'accueil est de 200 étudiants.

Lire plus

Et après

Savoir faire et compétences

Les compétences disciplinaires en 1ère année de licence apportent les socles de connaissances générales en géographie nécessaire à la poursuite des études en licence.

Chaque semestre comporte une UE qui s'attache à traiter les problématiques liées aux mondes urbains et ruraux, aux populations et aux sociétés, les territoires et la géographie économique.

Chaque semestre une 2sde UE s'intéresse aux milieux sur le plan physique (connaissances, risques) et aux interactions avec les sociétés.

En 2ème année de licence on retrouve cette différenciation avec une UE sur les territoires et le développement durable et une UE sur les milieux naturels, leurs gestions et les interactions avec les sociétés.

Une approche plus spécifique se fait au cours de l'année au niveau de l'aménagement des territoires, de l'environnement, du développement, de la géopolitique et de la géographie sociale et culturelle.

En 3ème année de licence le parcours GspDT a pour but d'approfondir le concept de "développement" avec des approches sociales et spatiales, mais aussi d'apporter des connaissances sur les enjeux du tourisme, le défi alimentaire et les précarités actuelles et futures de nos sociétés, et de notre Monde.

Compétences transversales et linguistiques

Les compétences linguistiques sont nécessaires aux étudiants et encore plus en géographie, avec la possibilité après leur licence d'intégrer des masters internationaux (cours dispensés en partie en langue étrangère) par exemple, ou de faire des stages ou une partie de leurs études dans un autre pays.

Des cours de langue sont obligatoires en L2 et L3.

Les compétences transversales apparaissent dès la 1ère année de licence à travers les statistiques et la cartographie, savoir-faire qui sont demandés dans les différents métiers auxquels peuvent prétendre les étudiants géographes à la fin de leurs études.

En 2ème année de licence une découverte du monde professionnel et un enseignement spécifique sur le projet de chaque étudiant est mis en place.

Mais c'est surtout en 3ème année que le parcours GspDT permettra aux étudiants de maîtriser les techniques d'enquêtes, les SIG et analyses spatiales et finaliseront un PPE (Projet Professionnel de l'étudiant).

En licence, l’intégration du PPE se déroule sur chacune des trois années, au cours d’un des deux semestres.

L’étudiant peut ainsi bénéficier d’une formation suivie et progressive concernant son projet professionnel, la démarche de construction, ainsi que la valorisation de ses acquis de formation, d’expériences personnelles et professionnelles.

Objectifs du PPE :

  • Acquérir des connaissances générales sur les milieux professionnels (L1),
  • Acquérir une méthodologie de construction du projet professionnel (L2),
  • Valoriser ses acquis et expériences pour optimiser ses candidatures (L3).
Lire plus

Insertion professionnelle

Cette Licence GspDT permet aux étudiants de poursuivre leurs études vers un ensemble de masters de Géographie, sur l'Environnement et de prétendre aux formations préparant à divers concours (IEP, école de journalisme, école du paysage, fonction territoriale).

Le parcours GspDT propose d’une part de mener les étudiants aux métiers liés au développement des territoires déclinés du local à l’international, ou liés à l’aide publique et privée (organismes internationaux et ONG), d’autre part les étudiants peuvent poursuivre leurs études au sein de masters liés aux domaines de la géographie, de la géopolitique, de la culture, du patrimoine, du paysage, du tourisme.

Quel que soit leur parcours, les étudiants peuvent prétendre aux métiers des secteurs de l’aménagement du territoire, de gestion de l’environnement et du développement, métiers liés à la décentralisation, métiers de la géomatique (CAO et SIG).

Lire plus

Poursuite d'études

Après la licence GspDT, les étudiants peuvent poursuivre leurs études en Master de géographie ou en Master professionnalisant.

Ils peuvent également présenter des concours pour entrer dans d'autres écoles de l'enseignement supérieur, généralistes ou professionnelles ou des formations préparant à divers concours (IEP, école de journalisme, école du paysage, fonction territoriale).

Le parcours GspDT offre des perspectives professionnelles en tant que chargé d’études ou de missions au sein des collectivités locales et des bureaux d’études.

Le parcours GspDT propose d'amener les étudiants aux métiers liés au développement des territoires décliné du local à l’international, ou liés à l’aide publique et privée (organismes internationaux et ONG), d’autre part ils peuvent entreprendre une poursuite d’études au sein de masters liés aux domaines de la géographie, de la géopolitique, de la culture, du patrimoine, du paysage, du tourisme.

Quel que soit leur parcours, les étudiants peuvent aussi prétendre aux métiers des secteurs de l’aménagement du territoire, de gestion de l’environnement et du développement, aux métiers liés à la décentralisation, de la géomatique (CAO et SIG)...

Passerelles et réorientation

Du fait d’enseignements mutualisés, la licence de géographie met en place à la fin des semestres 1, 2 et 3 un ensemble de passerelles de réorientation.

Ainsi, des étudiants de L1 Géographie (après avis du conseil pédagogique) peuvent par exemple bifurquer vers une licence d’Histoire.

Après la L2 Géographie, les étudiants peuvent également s’orienter vers deux spécialisations plus professionnelles en Aménagement, plus urbain à travers la licence 3 AUDTD Aménagement, Urbanisme et Développement Territorial Durables ou, plus rural, à travers la licence professionnelle VAMTR Valorisation Animation Médiation des Territoires Ruraux.

Il existe de plus des passerelles (en L1, L2 ou L3) pour les étudiants ayant un BTS (en totalité ou partiellement) afin qu'ils intègrent la licence de géographie ; pour les titulaires d'années "préparatoires" ou ceux venant d'une autre formation universitaire (sur avis des commissions pédagogiques, après examen des dossiers).

Le vœu de chaque candidat est étudié par la commission d’examen au regard de la cohérence entre, d’une part, son projet de formation, ses acquis, ses compétences, sa motivation et, d’autre part, les attendus de la formation.

L'examen des vœux se fondera pour un candidat en réorientation sur le contenu du projet de formation motivé, les notes et résultats du baccalauréat, du DAEU ou du titre étranger. Celles éventuellement des années d'enseignement supérieur. Une attention particulière est portée sur les disciplines visées.

Lire plus

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire