• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

Sciences humaines et sociales

Master Gestion territoriale du développement durable

Géographie, aménagement, environnement et développement
  • Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • ECTS

    120 crédits

  • Durée

    2 ans

  • Composante(s)

    UFR Sciences des Territoires et de la Communication, CFA Bordeaux Montaigne

  • Langue(s) d'enseignement

    Français

Présentation

Le master mention Géographie, aménagement, environnement et développement de l'UBM parcours Gestion territoriale du développement durable (GTDD) porte sur les innovations territoriales et expérimentations (INTEX).

Intégrant les Objectifs de développement durable (ODD) et les voies de transition, il conduit les étudiants à réfléchir aux indicateurs et critères de durabilité (économique, sociale, environnementale), aux nouvelles formes de gouvernance.

C’est une formation transversale qui prend appui sur des fondamentaux méthodologiques et théoriques, dans une perspective réflexive et critique, à même de faire émerger et de produire des formes d’action innovantes sur les territoires.

La formation bénéficie d’une solide expérience et d’une bonne notoriété après plus de 15 ans de fonctionnement qui lui ont permis d’ajuster au mieux ses enseignements aux résultats des recherches menées au sein du laboratoire auquel il est adossé et aux besoins manifestés par le monde professionnel.

Les retours très positifs des partenaires montrent que le master répond à un réel besoin de formation de professionnels capables de mobiliser une réflexion de haut niveau sur les problématiques du développement durable et de l’adapter à des situations professionnelles diversifiées, tant en ce qui concerne les espaces concernés (ruraux, urbains, situés dans des pays du Nord ou du Sud), que les thématiques, qui peuvent être très variées (d’une approche globale, type agenda 21, à des approches plus sectorielles : gestion de l’eau, gestion des déchets, zonages environnementaux, énergie, habitat, transports, développement local, agriculture, foncier, urbanisation artisanat, commerce équitable, tourisme, communication environnementale, éducation à l’environnement, etc.).

Le master s’appuie également sur une activité de recherche et une expérience longue en milieu professionnel.

L’orientation professionnelle Gestion territoriale du développement durable vise une insertion professionnelle immédiate, y compris dans le cadre d'études doctorales.

Ce master intègre des compétences apportées par l'université et par les milieux économiques et sociaux.

Lire plus

Objectifs

Le master Gestion territoriale du développement durable vise à former des experts du développement durable en privilégiant leur capacité d’adaptation en contexte de transition : transition démocratique, transition territoriale, transition écologique.

Il s’agit d’être capable d’évaluer ce que le développement durable peut induire comme changement dans les pratiques des organisations, de l’Agenda 21 d’une collectivité à la politique RSE d’une grande entreprise.

Il cherche à répondre aux demandes des organisations partenaires de profils hybrides opérationnel-recherche bien plus que de profils exclusivement techniques.

Le terrain de l’expérimentation et de l’innovation est largement privilégié par un stage conçu comme une séquence de 6 mois, intégré à une collaboration beaucoup plus longue du parcours avec des organisations comme le Conseil Régional d’Aquitaine par exemple, qui recrute chaque année des stagiaires sur un programme expérimental pluriannuel traitant de l’évaluation des politiques publiques et de la question participative.

Le stage (4 à 6 mois en M1, 6 mois en M2) est construit comme une contribution universitaire à un problème posé par une organisation, l’étudiant assurant l’articulation entre les deux mondes.

Équipe de recherche associée : Passages, Unité Mixte de Recherche Université/CNRS https://www.passages.cnrs.fr/

Axes de recherche concernés (notamment atelier transition du projet de laboratoire) : La notion de transition est portée dans son acception la plus courante pour répondre aux enjeux environnementaux et sociaux actuels en évitant une simple adaptation à un contexte en transformation.

On considère une transition écologique, énergétique, urbaine, démocratique, etc.

La notion prend acte du fait que les logiques qui fondent le présent doivent être profondément transformées pour aller vers un futur autre dont la définition fait débat.

Dans les diagnostics du présent, les états futurs imaginés et les moyens de les atteindre, la notion de transition implique forcément des projets politiques différentiés selon les acteurs concernés.

Les étudiants travaillent en groupe sur des commandes réelles passées par le Conseil départemental de la Gironde ou Bordeaux Métropole.

Outre les intervenants extérieurs qui participent aux enseignements (issus de collectivité locale, agence d'urbanisme, bureau d'étude, GRET, CNRS), la formation bénéficie de l’appui d’un réseau de professionnels, particulièrement développé en région Aquitaine, mais qui s’étend à d’autres régions de France et à l’étranger.

Ces professionnels interviennent dans le suivi des projets tutorés, dans l’accueil des stagiaires et dans le recrutement des diplômés : collectivités territoriales, organismes publics, chambres consulaires, bureaux d’études, entreprises industrielles, ONG et associations.

C’est en concertation avec ces partenaires que se font les choix pédagogiques et l’évolution de la formation, afin qu’elle intègre les dynamiques du marché du travail et soit réactive et innovante au regard des besoins émergents.

Lire plus

Les + de la formation

Le Master permet aux étudiants de se confronter à des situations professionnelles concrètes grâce :

  • Aux nombreux projets de groupes réalisés durant l’année,
  • Aux projets réalisés en collaboration avec divers partenaires (Conseil départemental de la Gironde, Parc naturel régional des Landes de Gascogne, Agence d’urbanisme de Bordeaux Métropole, société Des Villes et Des Hommes spécialisée dans les nouvelles mobilités dont les marchés sont répartis à travers le monde et différentes intercommunalités du territoire régional…),
  •  Aux stages obligatoires de première (4 à 6 mois) et deuxième (6 mois) année.

Dimension internationale

La réalisation d'un stage à l'étranger permet d'enrichir le cursus des étudiants.

Ces dernières années, des stages ont notamment été réalisés en Allemagne, au Canada, au Mexique, au Chili, en Colombie, en Mauritanie, à Madagascar, aux Seychelles, en Inde ou encore en Indonésie.

Un partenariat avec la Fédération nationale des Parcs et Réserves de biosphère du Chili a également été signé.

Lire plus

Laboratoire(s) partenaire(s)

Organisation

Les 2 années de formation associent approche théorique et activités de mises en situation.

Master 1

Le M1 met en place au 1er semestre un projet tutoré de 6 mois en parallèle aux enseignements théoriques abordés notamment dans l'UE "Politiques de développement durable et de transition". Lors du 2ème semestre, un stage individuel de 4 mois au minimum dans une organisation territoriale, une entreprise ou un centre de recherche, fait suite à des enseignements théoriques, l’idée étant que les étudiants soient investis en permanence sur des problèmes posés par des organisations partenaires.

Master 2

Le 1er semestre de M2 repose sur un projet tutoré qui s’appuie sur les expériences de stages individuels de première année qui produisent un faisceau de connaissances et de compétences mises au service d’une commande. Il dure 6 mois, en parallèle aux enseignements théoriques abordés dans les autres UE. Le 2ème semestre est composé d'un stage obligatoire de 6 mois.

Lire plus

Stages et projets tutorés

Les stages sont obligatoires, en M1 et en M2.

Ils sont volontairement longs, les étudiants doivent sortir de la formation avec au moins 10 mois d’expérience professionnelle, parfois un an lorsque les stages de M1 se sont prolongés au-delà des 4 mois exigés.

Le master est inscrit dans un réseau de partenaires qui réservent des stages à la formation.

Le suivi des travaux prend la forme d’une relation continue entre l’étudiant, son référent dans l’organisation qui le prend en stage et un enseignant chercheur de l’université : articulation des attentes de l’université et de l’entreprise ; réunions tripartites régulières le temps du stage avec comptes rendus obligatoires ; bilan du suivi des travaux remis en complément d’un mémoire et évalué en fin de stage.

Les fins de stages en M1 et M2 donnent lieu à la production d’un mémoire qui répond à une double attente :

  • Universitaire (réflexion à partir d'une mise en situation professionnelle),
  • Professionnelle (restitution de la mission avec le contexte, les enjeux, les objectifs, la méthodologie, les résultats et leur analyse critique).

Des projets tutorés sont également réalisés durant les 1ers semestres des 2 années de formation. Couplés aux stages, ils permettent aux étudiants d'être en relation permanente avec des structures professionnelles ou de recherche durant les 2 années de la formation.

Lire plus

Contrôle des connaissances

Comprendre les modalités de contrôle des connaissances : cliquez ici

Lire plus

Ouvert en alternance

La formation est également organisée en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 1 an en Master 2.

Contact : CFA Bordeaux Montaigne (cfa @ u-bordeaux-montaigne.fr)

Se renseigner sur le CFA Bordeaux Montaigne

Lire plus

Programme

Sélectionnez un programme

Master 1 Gestion territoriale du développement durable

Voir la page complète de ce parcours

  • Projet tutoré

    3 crédits
  • Jeux d'acteurs, discours et scènes territoriales

    5 crédits
  • Cadres de l'action en aménagement et environnement

    4 crédits
    • Politiques de dvpt durable, transition et climat-énergie

      3 crédits
    • Documentation

      1 crédits
  • Gestion, médiation et innovations territoriales

    6 crédits
  • Méthodes 1

    9 crédits
    • Écritures géographiques 1

      4 crédits
    • Informations géographiques, SIG et enquêtes 1

      5 crédits
  • Montage et ingénierie de projet territorial

    3 crédits
  • Facultatif

    • Bonus S2

      • Au choix : 1 parmi 4

        • Sport Semestre 2

          • Facultatif

            • Badminton Semestre 2

            • Fitness Semestre 2

            • Handball Garçon S2

            • Relaxation Semestre 2

            • Volley Ball Garçon Semestre 2

            • Escalade Semestre 2

            • Judo Semestre 2

            • Kayak Semestre 2

            • Rugby Semestre 2

            • Volley Ball Fille Semestre 2

            • Ahtletisme Semestre 2

            • Basket Fille Semestre 2

            • Football Semestre 2

            • Futsal Semestre 2

            • Pratiques de la forme Semestre 2

            • Danse Classique Semestre 2

            • Basket Garçon Semestre 2

            • Interuniversitaire Semestre 2

            • Musculation Semetres 2

            • Rock Semestre 2

            • Tennis Semestre 2

            • Trampoline Semestre 2

            • Danse Contemporaine Semestre 2

            • Handball Fille Semestre 2

            • Danse Latine Semestre 2

            • Natation Semestre 2

            • Agrès S2

            • ZUMBA Semestre 2

        • AFP Langue Française Appliquée S2

        • Action de Formation Personnelle Semestre 2

        • Engagement étudiant

  • Langue 1

    2 crédits
    • Anglais Semestre 2 Master 1

  • Méthodes 2

    8 crédits
    • Écritures géographiques 2 : cartographies critiques

      4 crédits
    • Informations géographiques, SIG et enquêtes 2

      4 crédits
  • Projets, acteurs et territoires 1

    8 crédits
    • Approches thématiques (ESS, ENR...) 

      3 crédits
    • Suivi et évaluation de projet

      5 crédits
  • Mémoire 1 - Stage

    9 crédits
  • Insertion professionnelle 1

    3 crédits

Master 2 Gestion territoriale du développement durable

Voir la page complète de ce parcours

  • Projets, acteurs et territoires 2

    9 crédits
    • Approches thématiques (Foncier, ENR, …)

      5 crédits
    • Projet mobilités

      4 crédits
  • Projet tutoré

    8 crédits
  • Ouverture aux mondes pro de la recherche et de l'expertise

    6 crédits
    • Expertise scientifique, expertise professionnelle

      3 crédits
    • Séminaire d'ouverture (UMR Passages, école doctorale...)

      3 crédits
  • Communication

    4 crédits
    • Communication professionn

      2 crédits
    • Anglais S3 M2

  • Insertion professionnelle 2

    3 crédits
  • Insertion professionnelle 3

    30 crédits
    • Séances collectives articulation stage / Univ. Recherche

      10 crédits
    • Mémoire 2 - Stage

      20 crédits
  • Facultatif

    • Bonus S2

      • Au choix : 1 parmi 4

        • Sport Semestre 2

          • Facultatif

            • Badminton Semestre 2

            • Fitness Semestre 2

            • Handball Garçon S2

            • Relaxation Semestre 2

            • Volley Ball Garçon Semestre 2

            • Escalade Semestre 2

            • Judo Semestre 2

            • Kayak Semestre 2

            • Rugby Semestre 2

            • Volley Ball Fille Semestre 2

            • Ahtletisme Semestre 2

            • Basket Fille Semestre 2

            • Football Semestre 2

            • Futsal Semestre 2

            • Pratiques de la forme Semestre 2

            • Danse Classique Semestre 2

            • Basket Garçon Semestre 2

            • Interuniversitaire Semestre 2

            • Musculation Semetres 2

            • Rock Semestre 2

            • Tennis Semestre 2

            • Trampoline Semestre 2

            • Danse Contemporaine Semestre 2

            • Handball Fille Semestre 2

            • Danse Latine Semestre 2

            • Natation Semestre 2

            • Agrès S2

            • ZUMBA Semestre 2

        • AFP Langue Française Appliquée S2

        • Action de Formation Personnelle Semestre 2

        • Engagement étudiant

Admission

Conditions d'accès

La capacité d'accueil du master est de 15 places. Cette capacité comprend les recrutements des candidats sur titres français et étrangers ainsi que les étudiants sous "convention césure" qui réintègrent la formation .

Utilisation des données personnelles dans le cadre d’une candidature pour cette formation : pour en savoir plus

En master 1 :

Licences conseillées :

  • licence mention géographie et aménagement, parcours géographie du développement des territoires de l'université Bordeaux Montaigne
  • licence mention géographie et aménagement, parcours géographie de l'aménagement et de l'environnement de l'université Bordeaux Montaigne
  • licences de géographie et aménagement
  • ou diplôme français ou étranger (bac+3) admis en dispense

Autres titres :

  • diplôme français certifié par l’État et publié au Journal officiel (niveau 6 selon la nomenclature des diplômes par niveau ou niveau II)
  • diplôme étranger correspondant à un niveau bac + 3 minimum
  • pour les formations non sanctionnées par un diplôme d’État (Diplôme d'Université, DUETI, Diplôme délivré par un établissement d'enseignement supérieur non reconnu par l’État...), une demande de validation des études supérieures (VES) est à effectuer  en parallèle à la demande d'admission APOFLUX. 

Licences professionnelles :

Conformément aux dispositions de l'article 1 de l'arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle, "la licence professionnelle est conçue dans un objectif d'insertion professionnelle." Ainsi, les titulaires d'une licence professionnelle peuvent postuler pour une admission en master . Toutefois ils sont informés que les dossiers des  titulaires d'une licence générale sont examinés en priorité.

Modalités de recrutement : dossier uniquement

Les éléments constitutifs du dossier permettront :
- d'apprécier la nature et la cohérence du cursus antérieur du candidat au regard du master visé ainsi que les compétences acquises et les résultats obtenus ;
- d'exposer le projet professionnel et la motivation du candidat (le détail des pièces à fournir sera précisé dans le dossier).

En master 2 :

Sont admis à s'inscrire de droit :

Les étudiants de Bordeaux Montaigne, admis au M1, qui passent en année supérieure, l'année en cours, dans le même master et le même parcours : Se réinscrire

Pour les autres cas : dossier uniquement

  • étudiants titulaires d'un master 1 dans l'une des disciplines suivantes : géographie, sciences humaines et sociales, biologie/écologie, sciences de la terre, économie, sciences politiques, communication, santé...
  • ou étudiants titulaires d'un diplôme français ou étranger (bac+4) admis en dispense

Comment constituer un dossier de candidature en M1 ou M2 ?

  • Étudiants titulaires de diplômes français : 
    dossier Apoflux à télécharger : du 1er mars au 15 avril 2022

Accéder à Apoflux

  • Étudiants titulaires de diplômes étrangers : dates et procédures spécifiques en savoir +
Lire plus

Niveau d'entrée

BAC +3

Niveau d'entrée obligatoire

Oui

Pré-requis nécessaires

DELF B2 demandé pour les non francophones

Lire plus

Et après

Savoir faire et compétences

Le master GTDD donne aux étudiants les savoirs théoriques et méthodologiques nécessaires à la production d’analyses en situation.

Les savoirs nécessaires vont des cadres institutionnels de l’action aux outils méthodologiques et techniques d’analyse.

L’approche critique est seulement possible sur la base de ces acquis, l’enseignement la conçoit comme le moyen d’une adaptation de l’action en situation de transition ou d’incertitude.

Compétences sur le registre territorial : Diagnostic de territoire / système d’acteurs / animation et exploitation de dispositifs participatifs / prospective / expression écrite et orale.

Compétences en géographie numérique et Web : Bibliographies / bases de données /cartographie / SIG / Géoweb participatif • Mise en visibilité Internet des travaux du master (http://master-gtdd.com/).

Compétences préprofessionnelles

Le savoir-être est aussi privilégié par le master, l’enseignement donne aux étudiants les codes qui permettent de situer son action dans le système et d’adapter sa posture et son discours au type de mission : recherche, expertise pour l’action, production de connaissances en contexte participatif.

Compétences transversales et linguistiques

Des enseignements de langue anglaise disciplinaire sont organisés durant les 3 premiers semestres de la formation.

Lire plus

Insertion professionnelle

La transversalité des thématiques abordées durant cette formation témoigne de la diversité des débouchés possibles.

Sont concernés, tous les métiers relevant de la gestion de projets et d’actions de développement durable, en France ou à l’étranger, que ce soit au sein de collectivités locales, de services de l’Etat, du secteur privé (bureaux d’études, entreprises), d’ONG ou du secteur associatif.

Par conséquent, les débouchés sont diversifiés et en renouvellement permanent en fonction des besoins émergents dans ce domaine.

Les étudiants des promotions précédentes ont trouvé des opportunités d’emplois en lien avec les agendas 21, les plans climats territoriaux, la politique de la ville, la mobilité et d’autres secteurs en fonction de l’évolution des besoins.

Lire plus

Que sont devenus les diplômés de cette formation ?
Consultez les résultats des enquêtes menées par l'observatoire des étudiants.

Poursuite d'études

Préparation aux concours de la fonction publique, doctorat (moins de 10% des diplômés).

Lire plus

  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

  • S'inscrire